Le bois-joli : tueur de loup costumé en fleur suave !

Le bois-joli (Daphne1 mezereum2 L., 1753), aussi signalé comme bois d’oreilles, bois-gentil, cancerille, daphné morillon, faux-garou, garoutte, jolibois, lauréole femelle, lauréole gentille, lauréole jolie, merlion, méséréon, mézéréon, plante du paradis, verdelet (allemand : Beißbeere, Gemeiner Seidelbast, Gewöhnlicher Seidelbast, Kellerhals ; anglais : Common Mezereon, February Daphne, Paradise-plant, Ziland ; catalan : Tintorell ; espagnol : Laureola hembra, Matacabras, Mecerón, Mezeréon, Olivareta ; hollandais : Rood Peperboompje ; italien : Camalea, Dafne Mezereo, Fior di stecco, Pepe di Monte), est un arbuste caducifolié de la famille des Thymélaeacées3.

Port du bois-joli, hêtraie de Saint-Laurent-de Muret (48), Rameau floral, Solignac-sur-Loire (43), 2013 – ©TelaBotanica-JeanClaudeCalais 2016 – ©TelaBotanica-JeanJacquesHoudré

C’est un arbrisseau4 dressé (0,5-1,2 m) aux racines charnues peu ramifiées, profondes et à tiges souples et grisâtres (2 n = 18).
Les rameaux sont nus à pubescents, avec des feuilles en rosette au sommet. Ces dernières sont vertes dessus et vertes-bleuâtres en dessous, glabres ou ciliées, minces, oblongues-lancéolées (4-8 cm) à court pétiole, nervées, apparaissant avec ou après les fleurs.
La floraison a lieu en mars-avril. Elle est explosive et produit un nectar5 abondant attirant abeilles et papillons.
Les fleurs hermaphrodites sont d’un joli rose souvent intense, mutant très rarement en blanc, fortement odorantes (musquées, assoupissantes), sessiles, disposées sur un racème simple en petits faisceaux de 1-4 à l’aisselle des feuilles de l’année précédente. Le périanthe est velu, à lobe ovale égalant presque le tube. L’espèce est autogame.
Le fruit est une drupe ovoïde, nue, rouge vif luisant. Dissémination endozoochore des graines, surtout par les passereaux (bergeronnettes. chardonnerets, grives, merles, rouges-gorges, etc.).

Le bois-joli est un arbuste solitaire, très résistant au froid, essentiellement de sous-bois ou de bois clairs, distribué spontanément en Europe, Caucase, Altaï et Sibérie, et aussi parfois multiplié comme plante ornementale. Il aime les sols frais, drainés à légers, au pH neutre, exposés mi soleil-mi ombre.

Toutes les parties du bois-joli sont très toxiques pour les mammifères6, notamment ses fruits même si ces derniers peuvent être mangés par divers oiseaux qui possèdent de puissants enzymes digestifs et disséminent ainsi ses graines. Le contact de la sève avec la peau amène chez l’homme des cloques et des démangeaisons. Cette toxicité est due à un hétéroside, la daphnétoxine qui a longtemps été utilisée pour empoisonner les loups7 et les renards, ou pour « endormir » les poissons en mélange avec d’autres herbes. Des cas d’empoisonnements mortels précédés de douleurs violentes, de convulsions et de comas, sont aussi connus chez l’homme comme chez le bétail (chèvres surtout).

Racème d’un rare mutant blanc, Vois-Vacon (55), Fruits, Saint Agan-en-Vercors (26), 2019, 2011 – ©TelaBotanica-JeanClaudeEstatico – ©TelaBotanica-Michel Pansiot

Au niveau médical8, l’extrait eau-alcool de bois-joli a montré des effets anti-leucémiques sur des lymphocytes P388 de souris. L’actif qui en a été isolé, la mézéréine (substance résineuse d’un jaune brunâtre, irritante, âcre, amère, drastique, vésicante et sternutatoire) a dévoilé également un effet inhibiteur notable les cellules P388 et les leucémies de type L-1210 chez la souris. La teinture d’écorce de racine est laxative. Des décoctions d’écorce ont été utilisées comme anticoagulants dans le traitement de la syphilis et d’autres pathologies, les rhumatismes en particulier.

En matière de pigments9, les fruits ont servi à fabriquer une belle teinture rouge utilisée en peinture. Dans le sud de l’Europe, l’écorce a fréquemment été employée en teinture de la laine à laquelle elle donne seule une belle couleur jaune et en association avec le pastel, un aspect vert. L’écorce, et à un moindre degré les feuilles et les baies, contenant de la daphnitine, hétéroside soluble dans l’eau bouillante, permettent aussi de teinter la laine : en présence de mordants d’étain, la laine devient jaune pâle ; avec ceux de chrome et d’alumine, jaune olivâtre et avec ceux de fer brune olivâtre.

Alain Bonjean,
Orcines, le 25 mars 2021.

Mots-clefs : bois-joli, Daphne mezereum, arbuste, plante ornementale, plante toxique, plante médicinale, plante tinctoriale, daphnétoxine, daphnitine, mézéréine, Thymélaeacée.

1 – Le genre Daphne, du nom d’une nymphe de la mythologie grecque, comprend une centaine d’espèces.

2Mezereum provient d’un mot arabe dont la signification est « toxique ».

3 – Cette famille comprend environ 500 espèces dans 44 genres. Ce sont principalement des arbres et des arbustes, plus rarement des lianes ou des plantes herbacées des régions tempérées à tropicales, avec une diversité plus importante dans l’hémisphère sud.

4https://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-21595-synthese ; https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/94435/tab/fiche

5 – M. Chwil (2014). The nectary structure and necater production in flowers of Daphne mezereum L. Modern Phytomorphology 6, 47.

6 – Attention : 30 grammes de feuille sèche suffiraient à tuer un cheval selon P. Fournier (1948). Le livre des plantes médicinales et vénéneuses de France. Ed. Lechevalier, Paris, Tome II, p. 53.

7 – Jean de Clamorgan (1583). La chasse au loup nécessaire à la maison rustique. Rééd. Par ernest Jullien de 1881, Paris, Lib. des Bibliophiles, 122 p.

8 – M.M. Sovrlic et al. (2016). Plants from the genus Daphne : A review of its traditional uses, phytochemistry, biological and pharmacological activity. Ser. J. Clin. Res. 18, 1, 69-79.

9 – P. Fournier (1948). Le livre des plantes médicinales et vénéneuses de France. Ed. Lechevalier, Paris, Tome II, 54-55.

One Reply to “Le bois-joli : tueur de loup costumé en fleur suave !”

  1. Bonjour Alain,

    Encore merci de me faire partager vos articles. Une plante qui sous son appelation cache bien son jeu. Je la savais toxique mais pas à ce point là ! Pourtant j’aime tant son parfum.

    Comment allez vous ? Vacciné ou pas ! Pour notre part nous nous faisons vacciné lundi après bien des complications.

    Pour ce qui est de l’entreprise, cela devient franchement compliqué malgré les aides. Enfin, que faire !

    Bonne Journée

    Michel

    >

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :