La balsamine des bois, amusement d’enfant … d’antan !

Une promenade familiale récente en la réserve naturelle de la vallée volcano-glaciaire de Chaudefour1 dans l’est du Massif des Dores m’a fait redécouvrir la balsamine des bois (Impatiens noli-tangere L., 1753), herbe de Sainte-Catherine ou impatiente ne-me-touchez-pas (allemand : Echtes Springkraut, Große-Springkraut, Rühr-Mich-Nicht-An, Rührmichnichtan, Wald-Springkraut ; anglais : touch-me-not, touch-me-not balsam, Western jewel-weed, Western Touch-me-not, wild balsam ; catalan : balsamina salvatge ; espagnol : hierba de santa Catalina ; hollandais : groot sprinzaad ; italien : balsamina gialla, erba impaziente, noli me tangere), de la famille des Balsaminacées2.

Plants de balsamine des bois en floraison dans une mégaphorbiaie de la Vallée de Chaudefour, Puy-de-Dôme, août 2021 ©AlainBonjean

Cette Eurasiatique3 pionnière est la seule espèce de balsamine vraiment indigène de nos régions, ses « cousines » étant souvent invasives et pour beaucoup venues de l’est telles Impatiens glandulifera ou I. balfouri. Elle s’avère assez commune en Europe boréale et centrale ainsi qu’en Asie occidentale dans des sites ombragés entre 100 et 1500 m. Ses populations apparaissent relativement stables. En France, on la trouve dans les ravins et les lisières ou clairières de bois humides du nord, du centre et de l’est ainsi que dans les Pyrénées. L’espèce est plus rare dans l’ouest et absente dans la région méditerranéenne, Corse comprise.

Suite à l’échange colombien, l’espèce a été disséminée par l’homme en Amérique du Nord, notamment dans sa partie est, et aussi dans quelques spots en Amérique du Sud et dans la péninsule indienne4.


C’est une thérophyte5 annuelle glabre, vert clair, haute de 20-120 cm.

Sa tige est succulente, cassante, renflée aux nœuds portant des feuilles alternes, pétiolées, ovales, lâchement dentées, molles et minces de 2-10 cm.

La floraison a lieu en juillet-août sous formes de racèmes simples de 3-6 fleurs. Les fleurs de 2-3 cm sont hermaphrodites irrégulières, jaunes, parfois ponctuées de brun rouge à la gorge, sur des pédoncules axillaires, grêles, étalés, les latérales sans pétales. Chacune présente un calice pétaloïde, caduc, à 5 sépales dont 2 très petits ou nuls, le postérieur très grand prolongé en éperon incurvé et 5 pétales inégaux, le supérieur grand, concave, les autres soudés deux à deux et formant de chaque côté une lame bifide ainsi que 5 étamines, à anthères soudées recouvrant l’ovaire avec un style nul, 5 stigmates soudés et sessiles. 

La pollinisation est entomogame (récolte de nectar par les abeilles signalée par l’INRAE6) et/ou autogame selon le climat du moment.

Détails de la fleur, sous-bois de Mandailles, Saint-Julien, 2013 ©AnsGorter-TelaBotanica ; fruits immatures, Le Mont-Dore, Puy-de-Dôme, 2017 ©MonicaBlackhall-TelaBotanica

Le fruit est une capsule linéaire-prismatique, à 5 loges polyspermes, à 5 valves s’ouvrant et s’enroulant en dedans de la base au sommet par déhiscence explosive au moindre contact à maturité, que ce soit avec d’autres plantes sous l’effet du vent ou si un animal ou l’homme la frôlent, et projetant ainsi ses graines à 1-3 mètres (dissémination autochore) : ce phénomène appelé ballochorie (ou bolochorie) par les botanistes était prétexte autrefois à un jeu innocent, autrefois bien connu des petits paysans qui s’amusaient à faire éclater ces fruits et avait valu qu’en 1793 les Révolutionnaires aient donné pour nom du sixième jour du mois de Vendémiaire le nom de « Balsamine » dans le calendrier républicain7. Ma sœur et moi, ayant appris cette curiosité végétale de nos grands-parents, nous en égayons encore enfants.
Aujourd’hui, on peut en fin d’été montrer aux jeunes citadins ce phénomène sans toujours les surprendre, rivés qu’ils sont de plus en plus tôt à leurs smartphones…

En pharmacopée européenne, on reconnait aux feuilles un pouvoir antiseptique et cicatriciel sur les maladies de peau et les petites plaies8. Ce potentiel anti-inflammatoire a été confirmé par des travaux pharmaceutiques roumains récents9.

Alain Bonjean,

Orcines, le 27 septembre 2021

Mots-clefs : balsamine des bois, Impatiens noli-tangere, Balsaminacée, Eurasiatique, thérophyte, ballochorie, jeu, plante médicinale

1http://www.parcdesvolcans.fr/Agir/Des-enjeux-des-actions/Reserves-et-sites-naturels/Reserve-naturelle-nationale-de-la-Vallee-de-Chaudefour

2 – Plusieurs centaines d’espèces réparties en un petit nombre de genres ; plantes herbacées, annuelles ou pérennes, des régions tempérées à tropicales (Asie, Europe, Afrique, Amérique du Nord).

3https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/103553 ; https://www.biolib.cz/en/taxon/id3587/; https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&niveau=2&module=fiche&action=fiche&num_nom=35719&type_nom=&nom=&onglet=synthese ; https://e-flore-puydedome.herbiers.uca.fr/items/show/25525 ; https://www.preservons-la-nature.fr/flore/taxon/2664.html

4https://identify.plantnet.org/fr/weurope/species/Impatiens%20noli-tangere%20L./data

5 – Plante annuelle qui meurt après sa reproduction. Ce type de plante passe la mauvaise saison et les périodes de sécheresse sous la forme de graines qui germent lorsque les conditions redeviennent favorables

6http://www.florabeilles.org/terme/impatiens-noli-tangere-0

7 – Entré en vigueur le 15 vendémiaire an II (6 octobre 1793), mais débuté le 1er vendémiaire an I (22 septembre 1792), lendemain de la proclamation de l’abolition de la monarchie et de la naissance de la République, déclaré premier jour de l’« ère des Français », le calendrier républicain fut aboli par Napoléon Ier le 31 décembre 1805 qui rétablit le lendemain le calendrier grégorien.

8 – Le mot « balsamine » dériverait du latin « balsamun », signifiant baume.

9 – Gabriela Paun et al. (2017). Anti-inflammatory and antioxidant activities of the Impatiens noli-tangere and Stachys officinalis polyphenolic-rich extracts. Revista Brasileira de Farmacognosia 28, 57-64.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :